le Moulin de Courcelles historique

L'association Bicycle Power est située au moulin historique d'Arbois Moulin de Courcelles. Le bâtiment est situé dans le centre historique de la ville d'Arbois à travers la rivière Cuisance de la maison, le laboratoire et le musée de Louis Pasteur.

 

 

La faubourg de Courcelles en dehors des murs de la ville d’Arbois a été mentionnée pour la première fois en 966 dans l’acte du monastère des Vaux. C’était la propriété du comte de Bourgogne et était bien documentée tout au long du moyen âge. Au 12ème siècle, il y avait cinq moulins, dont deux ont été documentés comme le Moulin de Courcelles (orthographié Corcelles), appartenant au comte de Bourgogne.

Le Moulin Arbois de Courcelles a été appelé historiquement Moulin de Couturette, Moulin de Corcelles et Moulin de Roy.

Contexte historique

1177 Frédéric Barberouse, l’empereur

1234 Girard d’Arbois

1305 Mahaut d’Arbois

1327 Gillois

1495 l’empereur Maximilien de Autriche qui a fait la fabrication de armures

1504-1530 Gabrielle et Francesco da Merate (Milanais) une forge (armures)

1557 Le comte de bourgogne Philippe Marchant

1565 Pierre Borrelet (loué la propriété, pas le propriétaire)

1604 Estienne Marchant

Après l’annexion de la Franche Comté par la France en 1678, le Moulin de Courcelles devient la propriété du roi de France et s’appelle Moulin du Roy.

1766 composé d'un halle à Charbon, huileries, scierie, martinets et forger.

Début des années 1800 (avant 1810) Samuel Bechet. Le moulin a été divisé en quatre propriétés sur la cadastra et avait 3 propriétaires différents.

1831 Mme. Marchand

1841 Mr. Vermot (le moulin tel qu'il se présente aujourd'hui comme 2 av Pasteur)

Vendu à nouveau comme un seul moulin à M. Marchand au milieu des années 1800

1875 vendu à François Laurioz comme un seul moulin. Ils eurent une scirie et construisirent des presses de fromages, des presses de vin, des chaudières et fabriquèrent la quasi-totalité des turbines et des sites hydro de la région. Le premier éclairage électrique d'Arbois provenait de ce moulin. Occupé pendant la seconde guerre mondiale et jamais complètement récupéré financièrement par la suite. L’entreprise Laurioz a fait faillite en 1973.

En 1973, une entreprise fruits et de vin a poursuivi ses activités de presse jusqu'en 1979. La famille Laurioz a continué d'occuper la maison au 2 av Pasteur. La propriété est tombée en ruine.

En 1979, le Moulin de Courcelles est vendu en 2 propriétés, l’usine principale (2a Av Pasteur, cédée à Sansovini) et 2 av Pasteur, à la famille Porteret, avec ses canaux et ses turbines.

2016 La famille Barrett achète le 2 av Pasteur et change le nom pour devenir Arbois Moulin de Courcelles, rénove la propriété délabrée et restaure la puissance de production d'eau le 7 février 2018.

FOLLOW US:

  • Google+ B&W
  • Facebook B&W
  • LinkedIn B&W
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now